Pour votre confort,
le mode paysage est desactivé.

Le refuge d'Alina et Anda
Dernière mise à jour : 18/04/2020

Le refuge d'Alina et Anda

Le Refuge d'Alina et Anda, près de Bucarest en Roumanie, sauve, soigne et recueille des chiens et chats errants, abandonnés, qui sont souvent en danger de mort, afin de leur offrir un nouveau foyer pour une nouvelle vie.

« Les chiens n’ont qu’un défaut : ils croient aux hommes. »

Ils sont le monde pour certain.e.s, et ils ne sont rien pour d'autres. Les chiens, mais aussi les chats, sont parfois (trop souvent) bien malmenés par l'homme. Les prétextes vont bon train pour trouver une raison d'abandonner ces êtres, les associations, refuges et SPA sont pleins à craquer, mais heureusement, les sensibilisations à l'adoption permettent à ces animaux victimes de la bêtise humaine de retrouver un foyer. Le travail (souvent bénévole) de ces personnes qui luttent contre les abandons et la maltraitance animale est malheureusement encore bien nécessaire, alors que la France est championne du monde de l'abandon et que les lois traînent à rendre justice à ces êtres sensibles en punissant les bourreaux qui les considèrent comme des objets.

Dans d'autres pays, leurs conditions sont encore pires :
En septembre 2013, en Roumanie, une loi autorisant l’euthanasie des chiens errants est votée. Euthanasie s’apparentant davantage à un véritable massacre… Les chiens sont attrapés violemment dans la rue et jetés en fourrière, certaines fourrières les laissant sans eau ni nourriture, agonisant… D’autres sont massacrés en pleine rue. Le climat extrême n’épargne pas davantage les chiens, puisqu'en été la température peut atteindre les 45 degrés et tomber à – 25 degrés en hiver.
La capitale roumaine, Bucarest, a déjà fait le grand ménage dans sa ville, plus de 60 milles chiens roumains errants ont été abattus, sous prétexte que la ville doit être propre pour attirer les touristes. Tout chien errant est signalé et emmené dans les fourrières de la ville, où il vivra dans les conditions ignobles, puis abattu une fois épuisé physiquement et moralement. Fourrières dans lesquelles aucune association, personne ne peut pénétrer pour le sauver...

Face à cette barbarie, plusieurs associations sont nées avec pour mission de se mobiliser pour sauver les chiens errants et leur offrir un meilleur avenir au sein d'une nouvelle famille. C'est le cas d'Alina et sa maman Anda. 

La condition animale est un sujet qui nous tient à cœur. Le dévouement d'Alina et Anda pour sauver les chiens et chats de cette cruauté afin de les faire adopter et leur faire vivre une meilleure vie nous émeut beaucoup. Voilà pourquoi nous avons énormément de plaisir à vous présenter cette association à laquelle nous avons choisi de réserver 10% de nos ventes en ligne.
Agir à notre échelle et permettre aux gens d’agir au travers d’un acte commun.

Quelques mots sur le Refuge d'Alina et Anda

Avant 2013 et sa fameuse loi, Anda avait déjà un refuge - qui comptait pas moins de 140 chiens - qu'elle avait construit chez elle. Malheureusement, Anda est dénoncée à la DSV (direction départementale des services vétérinaires) et doit évacuer en un mois tous ses chiens. Ce refuge est celui de FRUMISANI, qui, à ce jour, est vide.
Suite à cette dénonciation, Alina et Anda trouvent un terrain qu'elles commencent à louer en septembre 2013. Ce sera le refuge de JILAVA. Malheureusement, après 4 mois d’investissement et de nombreux appels aux dons (effectués sur Facebook) pour construire le refuge, le propriétaire du terrain décède et sa veuve décide de vendre le terrain. Alina et Anda sont priées de quitter le terrain avec tous leurs animaux au plus vite.
En 2014, grâce aux appels aux dons ainsi que l'aide apportée par l'association finlandaise Rescue Association Hobo Dogs, Alina et Anda disposent d'un nouveau terrain. Ce sera le refuge de SINTESTI. Face à l'urgence du déménagement forcé, des box provisoires y ont été construits afin d'accueillir les chiens de JILAVA. Ce sont des box précaires, sans toit, ce qui est loin d'être idéal au vu des conditions météorologiques du pays. Entre l'entretien du refuge, le temps et les soins à consacrer et prodiguer à ses pensionnaires, les sauvetages des chiens errants avant qu'ils ne tombent dans les mains des "dogcatchers" (attrapeurs de chiens), l'aménagement du refuge n'est pas encore terminé, et la seule source de revenus dont le refuge dispose provient des dons. 

En résumé, Alina et Anda vouent leur vie à sauver les chiens et chats errants de leur funeste destin roumain, les soigner et leur offrir une chance de connaître une meilleure vie dans une famille d'un autre pays. Il est donc primordial que les animaux soient rapidement adoptés afin qu'ils libèrent de la place dans les box et qu'ils connaissent enfin une meilleure vie.
En France, c'est Sabine qui s'occupe de diffuser les annonces des chiens et chats du refuge, de gérer les demandes d'adoption, de répondre aux questions, et d'assurer à chaque petit rapatrié une meilleure vie au sein de sa nouvelle famille. Elle est aidée d'anciennes adoptantes, de Chloé, de Catherine qui se rend parfois au refuge pour photographier et filmer les animaux, ainsi que de Michelle qui confectionne des produits dont elle réserve les bénéfices des ventes au refuge. Une belle équipe qui se mobilise pour faire adopter les chiens et chats et ainsi libérer de la place au refuge.
Les adoptions sont possibles en France, en Belgique, au Luxembourg, mais également à certains endroits de l'Allemagne, de l'Angleterre et de la Hollande.

« Laissez-vous adopter par un chien roumain. Quand vous adoptez un chien, ce n'est pas comme posséder un objet. C'est tout sauf ça. Quand vous adoptez un chien, vous vous engagez dans une relation de confiance mutuelle, d'amour, et de bonheur. Quand vous adoptez un chien roumain, c'est d'abord lui qui vous adopte. Vous craquez sur une photo, une vidéo, un regard, des oreilles, une attitude. Vous ne savez pourtant rien de ce qui vous attend à l'arrivée du camion. Lui ne s'attend à rien lorsqu'il monte dans le camion, déjà un peu secoué par la vie. Et puis, ils comprend. Il comprend qui est son partenaire de vie, son repère, sa nouvelle boussole au quotidien. Il a pourtant besoin de temps, pour s'adapter à son nouvel environnement, vous faire confiance, découvrir le monde, conquérir le cœur de sa nouvelle famille. Vous avez besoin d'oublier tout ce qu'il a pu traverser, pour vous consacrer à découvrir son caractère, à vous adapter à son langage, à lui donner votre confiance, et à conquérir le monde à ses côtés. Et puis, un jour, il vous aura apprivoisé(e). Vous serez pour lui unique au monde. Il n'aura d'yeux que pour vous. Vous serez son repère, sa boussole, et son partenaire de vie. Et puis, un jour, vous pourrez aussi dire "un chien roumain m'a adopté(e)". »

Si vous souhaitez changer le monde d'un chien ou d'un chat roumain, et par conséquent changer votre vie, ne tardez plus, suivez la page Facebook du Refuge d'Alina et Anda, gérée par Sabine. Vous pouvez également trouver sur le site Internet un tas d'informations, comme notamment sur leurs conditions de vie, sur la responsabilité que représente une adoption, sur les conditions d'adoption et des rapatriements.

Et pour donner une dose d'amour au Refuge tout en vous faisant plaisir, direction le store !


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.